Home » AV » Fondamentaux » Le 11-Septembre : une mine pour les physiciens

Le 11-Septembre : une mine pour les physiciens

[Note de l’administrateur de ce blog : je relaie ici une vidéo publiée par Égalité et Réconciliation, mais c’est moi qui parle dedans. Je tiens à remercier cette association si injustement calomniée pour son action de véritable éducation populaire – et en particulier sa forte incitation à la lecture et à la réflexion. Y compris – et c’est un aspect que le lobby sioniste voudrait bien occulter – en faisant la promotion d’un grand nombre de penseurs et auteurs juifs1 de premier plan, et forcément à l’opposé des demi-intellectuels siono-compatibles mis en avant par des media aux ordres de ce lobby. Un grand merci également à Alexandre pour la prise de son et d’image ainsi que pour le montage ; le résultat final est d’autant plus remarquable que les conditions techniques de l’événement étaient peu “confortables”.]


Mise à jour du 6 juin 2018 : la chaîne YouTube d’Égalité & Réconciliation ayant été purement et simplement supprimée – ce qui valide au passage les analyses d’Alain Soral (et d’autres que lui) sur les nouvelles formes de dictature dont trop peu de nos contemporains sont conscients – je mets à disposition les planches (muettes…) de ma conférence au format PDF, et rends disponible la vidéo sur ma propre chaîne YouTube… en attendant mieux !

Mise à jour du 7 juin 2018 : bon, finalement la chaîne YouTube d’ERTV est de retour… jusqu’à quand on ne sait pas ! Je laisse donc la vidéo sur ma propre chaîne en espérant que faire de la physique ne va pas me faire dénoncer pour “incitation à la haine”…

Cliquer sur l’image du fichier pour le télécharger.

Le 11-Septembre : une mine pour les physiciens

Trois ans de réflexions sur la manipulation planétaire du 11-Septembre, sur ce blog :

Et en bonus recommandé par le CRIF, alors qu’il ne s’agissait à l’origine que d’une modeste fiction servant de prétexte à l’étalement (sur 4 articles tout de même, avec la correction) de mes compétences de physicien, l’article “Travaux dirigés”2, dont M. Kalifat en personne affirme qu’il traite du 11-Septembre même si je n’ai jamais rien affirmé de tel.

Je cite3 l’expert en physique (ou en réparation de chaussures, on ne sait pas trop) : selon lui, cet article affirme que “L’effondrement des Tours du WTC serait du à une charge nucléaire souterraine qui implique l’absence d’avions”.

  1. Ou ex-juifs, car si être juif n’est pas une affaire de gènes, chacun est libre de quitter cette religion ou cette culture.
  2. Sous-entendu, vous l’aurez compris d’après ce qui précède : version non sérieuse
  3. faute comprise

76 commentaires sur “Le 11-Septembre : une mine pour les physiciens

      1. hypothèse 1: xc est un troll, il sait que nous ne sommes que de sales petits conspirationnistes.
        hypothèse 2: xc croit/pense(impossible!)/espère/imagine que le *travail* (sic) de berruyer sur les attaques du 11 septembre 2001 va *nous* convaincre et que l’on va repasser le rubicon, pour rejoindre nos amis , familles qui *savent* qu’alqaeda est responsable des attaques.

        1. Sibel Edmonds. http://dickatlee.com/issues/911/edmonds_red_pill.html
        2. Ryan Dawson. https://www.youtube.com/watch?v=pK6VLFdWJ4I
        3. Hanz Pommer. http://www.911history.de/pdfs/911_History_en.pdf

        je les remet parce que votre site Internet a du connaitre une hausse de fréquentation dans les derniers jours :)

  1. Pour qu’une société humaine puisse exister, il lui faut définir des valeurs, des principes, des règles …et des outils tels que la justice, et les moyens de son exercice, pour que ces règles, ces valeurs et ces principes puissent être respectées par le plus grand nombre.

    Notre code civil est censé servir à ça…

    Malheureusement pour les citoyens du monde… Et pour les enfants à naitre…
    … L’effroyable imposture du 11 Septembre est un crime contre l’humanité, dont aucune juridiction nationale ou internationale n’a jugé opportun de se saisir …. à ce jour ….
    …malgré les nombreuses preuves irréfutables du caractère intentionnel de la démolition des tours du WTC…
    … Malgré les demandes des familles de victimes…
    … Malgré les demandes des nombreuses associations internationales qui militent au service de cet objectif…
    Heureusement, pour nous tous, ce crime est par nature, imprescriptible … bien trop imparfait pour qu’il reste à jamais méconnu du plus grand nombre … et impuni!

  2. merci pour votre travail Monsieur Roby. c’est juste dommage que vous n’ayez pas indiqué le travail de Hanz Pommer, que vous m’aviez vous même fait connaitre en juillet dernier: il apporte beaucoup de réponse. -vous aussi :)

    1. Sibel Edmonds. http://dickatlee.com/issues/911/edmonds_red_pill.html
    2. Ryan Dawson. https://www.youtube.com/watch?v=pK6VLFdWJ4I
    3. Hanz Pommer. http://www.911history.de/pdfs/911_History_en.pdf

    quelles sont les éléments spécifiques d’une explosion nucléaire souterraine? Hanz Pommer explique-t-il tous ces éléments reconnaissables?
    est-ce qu’il y a eu le 11 septembre 2001 des faits notables qui ne sont pas les conséquences des nukes? si oui, qu’est-ce qui explique ces faits là?

    je pense par exemple aux voitures à moitié seulement abimées (je ne connais pas le mot scientifique pour ce phénomène.. sorry not sorry), dont judy wood déclare que c’est le fait d’armes à énergie dirigée ; les gars de veteranstoday nous donnent une autre explication:
    http://www.veteranstoday.com/2016/10/05/911-filling-in-the-map-tracing-the-nukes/

    The car’s cooling system contains a reservoir of coolant that is largely hydrogen and will go bang when irradiated It’s the AC system that contains a reservoir of coolant, that is the vessel that undergoes the hohlraum effect.
    A car’s AC system, like any AC system contains coolant, usually Freon, this will break down into hydrogen when irradiated and that hydrogen will then undergo a fission-fusion event and go bang, which is what burns the front of the cars, we have covered this in depth before.

    1. Merci pour vos liens. Petit détail : c’est Heinz Pommer et non Hanz. Il a fait un travail remarquable, je ne suis pas d’accord avec lui sur tout (il sous-estime par exemple à mon avis la puissance des bombes) mais il m’a appris beaucoup de choses et je pense que je lui en apprends aussi, car nous échangeons de temps à autre des messages. Tant qu’on ne prétend pas tout savoir de façon définitive, on avance…

  3. Salut, c’est encore moi. Pour mieux vous connaitre : À part la Shoah, Walter Hallstein et le 11 Septembre, à quelles thèses conspirationnistes adhérez vous ?

    Par exemple :
    1 ) niez vous vous que des astronautes aient marché sur la Lune ?
    2 ) Constestez que John puis Robert Kennedy furent tués chacun par un homme seul ?
    3 ) Rejetez vous l’existence des bombes nucléaires ?
    4 ) Pensez vous que la CIA a créé le sida pour nuire aux noirs ou que « l’armée américaine aurait profité de la confusion régnant durant l’ouragan Katrina pour assassiner d’une balle dans la tête pas moins de 5 000 prisonniers avant de se débarrasser de leurs cadavres dans un marais de Louisiane » ?
    5 ) Pearl arbor était un false flag ?

    6 ) Question subsidiaire : que pensez vous des personnes qui pensent ceci ?

    1. (J’ai mis des numéros à vos questions pour répondre rapidement)

      1 ) aucun moyen de savoir (pouvoir dire qu’on ne sait pas est la première exigence pour progresser dans le savoir)
      2 ) pour Robert aucune idée, pour JFK oui
      3 ) c’est une blague ? on dirait que vous n’avez pas lu grand-chose sur mon blog ni écouté cette vidéo…
      4 ) aucune idée sur l’origine du SIDA (voir question 1…)
      5 ) Pearl Harbor était une attaque dont l’État-Major américain avait eu connaissance mais qu’il a laissé se produire pour avoir un “casus belli”
      6 ) votre question n’a pas de sens (on ne donne pas un avis global sur des choses qui n’ont rien à voir)

      Bref, je vous conseille d’apprendre à penser (et à lire).

      PS : qualifier “la Shoah, Walter Hallstein et le 11 Septembre” de “thèses conspirationnistes” est le signe d’un esprit particulièrement embrumé et usant d’une syntaxe très approximative.

      – “la Shoah” n’est pas une “thèse conspirationniste”, c’est un nom donné par certains (et que je réfute, car il a une connotation religieuse et sacrificielle) à des crimes de guerre en masse, en ne retenant que certaines des victimes du nazisme (les pédés, les handicapés, les tziganes et compagnie n’ont pas droit à cette distinction). Et ce sont les mêmes qui en plus se permettent de soutenir des groupes néo-nazis, en Ukraine notamment.

      – “Walter Hallstein” n’est pas une “thèse conspirationniste”, c’est un ancien fonctionnaire allemand ayant fait toutes les allégeances au régime nazi, ayant travaillé étroitement avec Hitler et qui est devenu par la suite le premier président de la Commission Européenne. Information aisément vérifiable, et que de Gaulle connaissait parfaitement.

      – “le 11 Septembre” n’est pas une “thèse conspirationniste”, c’est un événement qui, quelles que soient les versions avancées, est nécessairement un complot (ou conspiration), puisque détourner 4 avions de ligne avec des cutters pour en planter 2 dans des tours aux façades d’acier comme si c’étaient des chamallows géants c’est même une super-conspiration de ouf de la mort qui tue.

        1. N’ayant pas étudié la question, je me garderai de me prononcer, mais effectivement la séquence que vous signalez est troublante, sans pour autant être une preuve définitive pour moi (il faudrait savoir plus en détail quels sont les appuis de l’astronaute, et une simple image 2D peut parfois induire en erreur).

          J’avais été par contre davantage choqué par les justifications avancées par un responsable de la NASA (je ne sais plus où…) pour l’absence d’étoiles sur le ciel noir des clichés. Pas les vidéos (dont la résolution est souvent assez faible), mais les images argentiques fixes de grande qualité (c’est d’ailleurs une marque d’optiques française, Angénieux, qui a équipé la mission Apollo XI). Ses arguments étaient totalement foireux, et contraires aux lois de l’optique et de la photographie. Donc soit le type était un “communiquant” techniquement incompétent comme on en subit tant, soit il mentait sur ordre pour camoufler un gros mensonge.

          Mais encore une fois, au niveau de connaissance que j’ai je ne peux me prononcer : je ne vois aucun argument décisif, ni pour ni contre la réalité de ces missions lunaires habitées. Je vois bien une motivation politique à la mise en place d’une énorme supercherie (la guerre froide et la rivalité USA-URSS dans la course spatiale) mais ce n’est pas une preuve de la réalité du mensonge, comme il y en a pour le 11 septembre par la seule application des lois de la physique.

          PS : Si, on “vole” mieux sur la Lune que sur la Terre, puisque la pesanteur y est environ 6 fois moindre. Par contre, on ne peut y “voler” au sens des oiseaux ou des avions…

          1. Non, on ne vole pas sur la lune, il faudrait pour cela prendre appui sur un gaz qu’il n’y a pas. Au plus sautera-t-on plus haut.
            Une jeune fille, qui n’a pas fait première année de physique mais cours de danse, a tout de suite reconnu la supercherie. L’astronaute touche des genoux sans abaisser les fesses vers les talons et se relève sans mettre les mains. Ce n’est pas davantage possible que de faire traverser une façade en acier par des ailes d’avion.
            Cette séquence que je vous ai montré a été précédé d’une autre, plus connue, mais qui n’est plus consultable sur le site de la NASA, on y trouve néanmoins sa description. Elle y était encore il y a deux ans et j’ai pu la télécharger. Je dis ça, pour bien préciser que la vidéo est authentique et que ce n’est pas un canular :
            (toujours A16, EVA2,STA6, https://www.hq.nasa.gov/alsj/a16/video16.html 146:49:41)
            Je vous laisse juge, mais pour moi il y avait ce jour là deux acteurs ayant choisi de trahir leurs maitres.
            http://www.gentside.com/lune/la-video-oubliee-de-charles-duke-qui-laisse-tomber-son-marteau-sur-la-lune-et-n-039-arrive-pas-a-le-ramasser_art56996.html
            Sur les motivations de la triche, c’est un autre débat.
            Debord appelait notre temps “la Société du Spectacle”, je crois qu’il faudrait dire la société du mensonge.

          2. Oui, bien sûr, l’emploi du verbe “voler” est incorrect mais vous avez compris avec ma précision et mes guillemets que c’était un abus de langage. Votre exemple de la jeune fille est intéressant, car il illustre ce que je me tue à faire comprendre à mes étudiants : on ne sait, en définitive, véritablement que très peu de choses. Soit parce qu’on en fait directement l’expérience (si je tape avec un marteau sur mon doigt, ça fait mal) soit parce qu’on relie entre elles des expériences diverses au moyen d’un corpus théorique qui permet d’extrapoler (ou d’interpoler) à partir de ces mêmes expériences : la physique en est un bon exemple.

            Mais il faut alors faire preuve d’une extrême rigueur de raisonnement et si quelque chose cloche, il faut rejeter soit les données comme étant fausses, soit la théorie comme étant insuffisante (c’est comme cela qu’on progresse…), soit éventuellement les deux.

            En acceptant la physique harrypotterrienne du 11 Septembre sans broncher, soit par paresse intellectuelle et absence de curiosité soit parce qu’ils mettent leur vie bourgeoise au-dessus de l’intégrité morale dans l’ordre des priorités, beaucoup de physiciens se sont discrédités. Même si, la Société Européenne de Physique l’a montré, il y a encore de la vie intellectuelle sous l’apparence lisse et convenue du monde académique.

            PS : Je ne comprends pas votre commentaire sur la séquence vidéo du marteau “non consultable sur le site de la NASA” : pour moi, elle l’est toujours.

          3. Stanley Kubrick aurait enregistré des confessions. téléchargeables (?) sur ce site internet.
            -pas regardé, mais comme vous êtes très intéressé par le dossier, vous nous faites un feedback :)
            http://www.jar2.com/Topics/Moon_Landing_Fake_Confession.html

            si l’on part du principe que, oui, les nord-américains sont bien allés sur la lune en 1969 et qu’ils y sont retournés, il y a l’hypothèse que les astronautes soient restés autour de la lune, ne soient jamais descendu sur le sol lunaire et que les films aient été tournés dans un studio ou je-ne-sais-quoi.

            est-ce qu’il n’y a pas des photos avec du matériel laissé sur la lune? les roches lunaires, comment la nasa a mis la main dessus si ni astronautes ni module lunaire ne sont allés à la surface?

            enfin, une vidéo sur l’Internet ne constitue pas un élément probant! sinon les dinosaures existent depuis 1993 sur une petit ile dans le pacifique au large du costa rica :)

          4. Merci pour votre suggestion mais je vais vous décevoir : j’ai d’autres fers au feu et il faut savoir ne pas se disperser. N’attendez donc pas de moi un quelconque “feedback” prochainement.

            Quant aux roches lunaires, on peut envisager les récupérer sans intervention humaine, par des robots. Il faut évidemment récupérer le robot mais c’est nettement moins complexe qu’un module habité… et pour les photos avec du matériel laissé sur la lune, on sait au moins que le LEM a laissé à chaque fois son étage de descente qui servait de rampe de lancement pour le retour en orbite lunaire. Malheureusement, les lois de l’optique ne nous laissent aucune chance de l’apercevoir depuis la Terre avec les télescopes actuels, la limite de résolution angulaire indépassable, environ lambda/D où lambda est la longueur d’onde et D l’ouverture du télescope, étant insuffisante. Quelques exemples ici, sachant que le LEM faisait environ 4m de diamètre :

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Pouvoir_de_r%C3%A9solution#R.C3.A9solution_des_t.C3.A9lescopes

            Notez cependant que cette limite peut être repoussée en associant plusieurs télescopes en mode synthèse d’ouverture, mais j’ignore si cela a été testé pour l’observation de la Lune. Ce serait à creuser…

            PS : sage conclusion que la vôtre ;-)

          5. @françois roby: ce n’est pas à vous que je demandais un feedback, mais à flytox qui a amené le sujet de discussion sur les missions Apollo!

            @françois roby: vous n’allez pas arranger votre cas mais *on* m’a dit que nasa en hébreu signifie *tromper*..
            et le pire c’est que c’est vrai :)
            nasha: to beguile, deceive
            source: http://biblehub.com/hebrew/5378.htm

            c’est juste une coïncidence et cela n’implique pas que la NASA nous ait raconté des mensonges depuis des années. à la limite un biais de confirmation pour les flat earthers ou autres adeptes des histoires intergalactiques :)

          6. en tant que *sale petit conspirationniste!* (sic) j’ai of course lu sur twitter l’explication suivante.
            Israeli Secret Intelligence Service :)

            par contre, icham hamza dans sa vidéo https://www.youtube.com/watch?v=7RP4lJVYmgs

            il écrit que la devise du mossad est *car tu feras la guerre avec prudence* mais ce n’est pas ce que l’on retrouve sur l’Internet, donc.. prudence avec les biais de confirmation.

  4. Autant pour moi alors, si la vidéo y est encore, ça prouve bien davantage que ce n’est pas un fake. C’est bien la nasa qui a filmé ça sur la lune.
    Sur le 11-9, je ne suis pas physicien mais j’ai une petite expérience dans la construction de bâtiment. Je sais estimer une structure . J’ai en face de moi un vaisselier avec ses piles d’assiettes, ses bols et autres ustensiles que ma femme manie avec merveille, et j’imagine que si un rayon venait subitement à céder, par exemple le plus haut, et qu’il entrainait dans sa chute le reste de la vaisselle, je ne pense pas que l’aspect général de l’armoire soit changé.
    Sur les conseils de Berruyer, j’ai regardé ce qu’il y avait dans le rapport du NIST. Bon, je n’ai pas cherché dans le fond de tiroir puisqu’on me dit que le dossier fait 1000 milles pages. Je n’ai trouvé que les quelques pages qui cachent par une abondance de graphiques l’indigence des arguments. Je n’ai en tout cas pas trouvé ce qui serait le minimum dans nos métiers, une descente de charge et un plan précis des structures.
    A partir de ce que j’ai pu glaner dans le rapport, j’ai trouvé pour le WTC2 au niveau 82, une capacité de 70000 tonnes, c’est à la louche, je fais pas de la science, moi. Le NIST indique les charges au niveau 85 a hauteur de 26 000 tonnes et annonce un capacité double soit 52 000 tonnes. Soit à minima une réserve de 26 000 tonnes sur le noyau central qui augmente au fur et à mesure qu’on descend dans les étages.
    C’est juste risible.
    le pathétique c’est le Hat truss, le support d’antenne qui tiendrait tout ensemble ! IL n’y a pas besoin de sortir une calculette mais juste de voir avec des yeux que ce n’est pas ces 4 ferrailles qui vont faire bouger le noyau.

    Merci pour votre engagement. C’est tellement rare.

    1. Excusez-moi mais je ne comprends pas très bien ce que vous trouvez “ridicule” dans ces chiffres. Votre estimation de 70 000 tonnes est assez cohérente avec la charge de 26 000 tonnes du NIST (à 3 étages de différence) et la capacité de 52 000 tonnes est certes inférieure à votre estimation mais on reste dans le même ordre de grandeur. Par ailleurs pouvez-vous m’indiquer précisément où vous trouvez ces chiffres ? Car dans NCSTAR 1, à la section “loads” (p. 55), je n’ai rien trouvé… ce qui est au passage un beau foutage de gueule, vu qu’on a en tout et pour tout un tiers de page pour nous rappeler que tout était conforme au “1968 NYC Building Code”.

      Quant au “hat truss” (schéma p. 11, NCSTAR 1), je ne suis pas vraiment d’accord avec vous. Il ne s’agit pas que d’un support d’antenne (la tour sud l’a aussi) mais bien d’un élément de structure dont le rôle est facile à comprendre : le noyau et les façades, supportant à peu près la même charge statique, sont reliés en bas par les fondations. Il paraît assez obligatoire de les relier en haut par une sorte de “bouchon final”, même si les planchers de chaque étage ont eux aussi un rôle de lien (assez souple) entre le noyau et les façades. Et il ne s’agit pas de “4 ferrailles” (ce qu’on voit dépasser sur le toit) mais d’un ensemble non visible qui prend naissance au 107ème étage (sur 110).

      Ce qui ne change évidemment rien au côté éminemment fantaisiste de l’écroulement par “affaiblissement thermique”…

      1. Bonjour,
        Pour WTC 2, j’ai trouvé les charges appliquées au niveau 83 du WTC2
        http://ws680.nist.gov/publication/get_pdf.cfm?pub_id=101366
        Page 285

        Pour ce qui est des capacités du noyau que j’avais estimé à 70000 tonnes, je suis parti de ces plans, en reconstituant un plan vraisemblable :
        http://ws680.nist.gov/publication/get_pdf.cfm?pub_id=101332
        Pages 26 et 27

        En ce qui concerne le Hat Truss, on en trouve les plans ici :
        http://911research.wtc7.net/wtc/evidence/plans/table.html
        sous la rubrique TVMastSupport
        Parce que le terme HatTruss est une invention du NIST, dans la documentation architecte d’origine, ce dispositif se nomme “Support d’Antenne”.
        C’est important de bien nommé les choses, puisqu’ici, comme bien souvent, c’est le nom qui donne le sens. Un support d’antenne, c’est un support d’antenne, ce n’est pas un renforcement structurel.
        De plus, vous dites que ce dispositif est commun aux deux tours, sauf que là aussi, vous le savez du NIST qui l’affirme, sans qu’ils aient toutefois cru bon de nous fournir les plans de WTC2. On est donc obligé de les croire sur parole, alors que pour ma part je suis tout à fait convaincu que pas d’antenne = pas de support d’antenne. Un entrepreneur n’est pas l’ennemi de son porte-monnaie.
        Dans les plans fournis, la seule chose qui nous importe est ce qui se passe entre les travées extrêmes, c’est à dire entre les façades et le noyau, du niveau 108 au niveau 107. Ce qui est à l’intérieur du noyau importe peu.
        Sur les plan on peut trouver la section 18×30 pouces soit env. 45×76 cm. CE qui fait de jolies poutres mais comme les ont des portées de 12 et 18 m, c’est tout à fait proportionné.
        On ne connait pas les épaisseurs des aciers, il faudrait pour cela les nomenclatures, mais compte tenu de ce qu’on voit ailleurs, on peut penser que l’épaisseur se situe entre 1 et 2 pouces maximum, ce qui induirait une capacité de 2000 à 4000 tonnes par poutre, un tiers de ces valeurs seulement (env.) est transmis verticalement . soit entre 700 et 1400 tonnes.

        1. Par ailleurs ce que je trouve ridicule, c’est l’idée que la “chute” (perso je vois pas comment ça peut chuter. Baculer, à la limite, chuter non) de la partie haute va entrainer celle de la partie basse qui résiste à minima à 2 fois la charge de la partie haute.
          Il n’y a ici pas d’effondrement possible, ce que nous avons vu est une pulvérisation.

          1. Nous sommes bien d’accord. J’avais mal compris votre phrase, puisque je pensais que c’étaient les chiffres du NIST que vous trouviez ridicules (alors qu’ils sont assez cohérents avec les vôtres).

        2. Merci beaucoup pour ces précisions techniques détaillées et les références. Vous avez raison, je n’avais pas creusé la chose, simplement parce que de toute façon ça ne change rien au caractère abracadabrantesque de l’explication officielle (et que je suis un adepte du moindre effort dans les démonstrations de physique). Le NIST aurait donc menti à l’insu de son plein gré ? Rhôôô… pas possible !

    1. D’une démonstration de physique qui circule parmi des scientifiques, de façon informelle. Où et quand ? Aucune idée… mais quand une idée est “dans l’air”, elle finit toujours par sortir. L’histoire retient en général un auteur mais en réalité elle n’appartient à personne (cf. Einstein et la relativité alors qu’il y avait Poincaré… et d’autres).

  5. Bonjour,

    Excellent travail de vulgarisation, méthodique et précis, merci.
    Vos travaux donnent énormément de crédit à l’hypothèse de l’explosion atomique, soumise par nombre de citoyens américains, sur la simple base de leurs observation et intuition.
    J’aimerais aussi attirer votre attention sur les corrélations que font certains entre la destruction des tours et ce qui aurait pu provoquer les inextinguibles incendies en Californie du Nord, Canada, Portugal, Espagne ; toujours sur la base de comparaisons de photos (verre et métal fondus, etc.) et de réflexion citoyenne.

    Cal fires:
    https://ixquick-proxy.com/do/spg/show_picture.pl?l=english&rais=1&oiu=http%3A%2F%2Fa.abcnews.com%2Fimages%2FUS%2FGTY_fire_10_mm_150914_4x3_992.jpg&sp=1af1dc44db04a0fe25373984d7313424

    911:
    https://ixquick-proxy.com/do/spg/show_picture.pl?l=english&rais=1&oiu=http%3A%2F%2Fphotoblog.statesman.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F09%2Ffire-day-3-081.jpg&sp=886387138870b419bfb6585e44390613

    Vidéos :
    https://www.youtube.com/watch?v=Q2q7nN0JYWE
    https://www.youtube.com/watch?v=H_YgQB8Rsww
    A l’heure actuelle, beaucoup avancent la thèse de l’utilisation d’armes à énergie électromagnétique (micro-ondes, ultrason, etc.)
    J’apprécierais beaucoup d’avoir votre impression sur tout ceci.
    Encore merci,
    C

    1. Merci pour vos encouragements.

      Comme pour Bertrand, je répondrai hélas que je n’ai pas beaucoup de temps pour étudier la chose sérieusement. Néanmoins les deux premiers liens (photos) que vous fournissez ne me choquent pas du point de vue de la physique : on y voit dans les deux cas du métal fondu, et ça n’a rien d’exceptionnel pour des automobiles modernes qui ont souvent recours à l’aluminium ou ses alliages (fusibles à relativement basse température), en particulier pour les étriers de freins, ce qui semble bien être ici l’origine des “flaques”. Donc là, aucun mystère.

      Pour les vidéos des incendies californiens, c’est vrai que c’est spectaculaire mais avant d’en tirer des conclusions hâtives il faudrait déjà savoir en quoi les maisons étaient construites ; connaissant le goût des États-uniens pour le vite construit pas cher, il ne m’étonnerait pas que ces habitations aient montré là leur réelle valeur immobilière…

      Quant à l’absence de vitres dans les voitures brûlées, je vous suggère de faire une simple recherche d’images pour constater que le phénomène n’a rien d’exceptionnel :

      https://www.google.fr/search?q=carcasse+voiture+brulee&dcr=0&tbm=isch

      Il faut donc croire que l’explication donnée dans les vidéos n’est pas la bonne !

  6. bonjour, Heinz Pommer continue son travail. sa chaine youtube, toujours active! est-ce que c’est pour que
    Langley piste ceux qui s’intéressent à l’attaque nucléaire du 11 septembre 2001? hé, *on* est insulté d’adeptes de la théorie du complot (sic) alors *on* a bien le droit de le devenir :)

    Heinz Pommer:

    *Currently I am refining my proposed model, you find the updated version attached to this letter.

    I tried to take into account:
    – the observed weak shockwave pattern
    – the long lasting energy input in the rockbed
    – some observed radiation phenomena

    Currently I suspect the use of a neutron pulsator, combined with a neutron bomb, explaining:

    – minimized initial pressure shockwave
    – high radiation output in the rock (even traversing the “Bathtub”, HotSpots below Tower 4)
    – attenuated [= flat] pressure chamber below Tower 1 / Tower 2

    In my point of view all four leading theories have some value: Dimitri Khalezov, Dr. Judy Wood, William Tahil and Richard Gage.
    The discussion should not be “one versus another”, but combining the findings / observations.

    I have tried to do this. But at this point I am moving to other questions: the techniques of deception of the general population.*

    https://www.youtube.com/channel/UCJfUw7aBrzWkaq3Lh_FdbEw

    si l’image passe.. à lire avec son dossier: http://www.911history.de/pdfs/911_History_en.pdf

    https://webattach.mail.yandex.net/message_part_real/Silverstein_valley_Energy_absorption.jpg?sid=67wQ6Hcc0wl5XzJNW8gmCiyPb6QV%2FpbNTpIy8Zrtv5BGWGE6oCyxlTXgPzW5GaC%2FfUUSWJs6GJZRHeHFqPqtaW0OfWrQbDGvlHD9%2ASCbWST4ZQVqRnD4pl57Fb9rthAF&_uid=549025622&exif_rotate=y&hid=1.2&ids=164099911422312543&name=Silverstein_valley_Energy_absorption.jpg&no_disposition=y

    ce ne sont pas tous les chercheurs sur le 11 septembre qui sont capables de remettre en cause toute ou partie de leur explication du false flag..

    1. Non, votre image ne passe pas… vous pouvez la mettre en ligne ailleurs ?

      L’approche de Pommer, qui consiste à insister sur ce qui est positif dans différentes théories “concurrentes” au lieu de souligner leurs faiblesses (pour être gentil…) est intéressante “politiquement” par son effet “rassembleur” mais elle est assez éloignée d’une méthode scientifique pure et dure – dont je suis plutôt partisan – qui consiste à cogner sur tout afin de ne garder que ce qui résiste. Et il faut aussi savoir distinguer l’erreur (courante et inévitable dans toute démarche scientifique) du mensonge délibéré. Or, pour avoir approché de près certains porte-parole de ces théories massivement diffusées, je peux affirmer qu’ils ne font pas que des erreurs…

      Mais vous avez raison de signaler le travail de Pommer, qui est remarquable – ce qui ne m’empêche pas d’être en désaccord sur lui sur certains points.

  7. Si la recherche sur le 911 est sans conteste, une mine pour les physiciens!…

    … Elle est malheureusement manipulée et utilisée par ceux qui la contrôlent… en tant que très puissant outil de division des différents groupes nationaux ou internationaux qui composent ces structures associatives.

    Oui, oui, … ReOpen 911 manipule et contrôle les opinions du public et des chercheurs francophones, Gage et ses complices, exercent les mêmes fonctions aux États Unis.

    Ces deux associations qui agissent de concert, ont adopté la même stratégie de contrôle et de manipulation des opinions de ceux qui les soutiennent… à savoir l’interdiction pour leurs membres de passer du mode interrogatif, au mode affirmatif … et accusatif …en leur imposant de poser inlassablement des questions improductives… à des sourds…

    Pour avoir collaboré avec cette structure en 2007, 2008, j’ai assisté personnellement à la constitution… puis la destruction … d’un groupe de travail d’architectes et ingénieurs français … constitué dès 2008, à la suite de la première conférence de Gage à Paris…

    J’ai observé de l’intérieur, l’empêchement de traduire et de diffuser … les meilleurs documents permettant de mettre en cause Israël et le Mossad.
    http://www.christopherketcham.com/wp-content/uploads/2006/12/Gerald%20Shea%20Memo%20to%20the%209-11%20Commission.pdf
    L’auteur de ce memorandum est un avocat d’affaire franco-américain qui disposait d’un bureau à Paris.
    J’ai personnellement informé les dirigeants de l’association de ce fait, afin qu’ils prennent contact avec l’auteur de ce document …

    … Pour toute réponse …il fut interdit au groupe de traduction de l’association de traduire et diffuser ce texte majeur…

    J’ai assisté à l’empêchement de rassembler les meilleures compétences, en vue de produire une critique et une démolition en bon ordre de la fraude et de la pseudo science que constitue la théorie de Bazant … dénommée “effondrement gravitationnel progressif”!

    La toute première version de cette fraude fut publiée le … ???
    … 13 Septembre 2001…

    … 16 ans plus tard cette imposture constitue toujours la version officielle des “effondrements”!
    Un Français, un certain Mathieu Verdure, a co-signé les premières version de cette fraude…
    … Une fois de plus, les dirigeants de l’association, bien informés du fait, n’ont pas estimé utile de l’interviewer…

    J’ai pu observer, la censure des meilleurs arguments et des meilleurs démonstrations, qui permettent d’affirmer que aucun avion n’a pénétré les façades des tours…

    Puis,… à mon tour, je fus censuré et finalement exclu… pour avoir refusé de me taire… et dénoncé publiquement sur leur forum … leurs manipulations!

    J’ai également informé personnellement le “président” de cette mascarade, Atmoh, que Mme Françoise Rudetzki
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_Rudetzki
    fondatrice de l’association SOS Attentats
    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=SOS_Attentats&action=edit&redlink=1 (lol)
    avait quitté la présidence de l’association et que le juge Bruguière et ses complices en avaient pris le contrôle … pour la dissoudre et la liquider…
    Une fois encore, les dirigeants de “Reouvrir” bien informés du fait par moi-même, n’ont pas jugé opportun, de la rencontrer et de l’interviewer…
    Idem pour le rôle extrêmement trouble de Jean Charles Brisard,
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Charles_Brisard
    qui au lendemain de l’attentat AZF du 21/09/2001 … maquillé en accident industriel… remettra à Chirac un mémo sur le sujet, avant sa visite à GW Bush.

    Ce même Brisard jouera un rôle de “défenseur” des intérêts des victimes françaises du 911… et publiera un livre avec Dasquier, charge violente contre Meyssan…

    Nous retrouverons à plusieurs reprises, ce même Brisard, en tant que “Expert du terrorisme” et grand défenseur de la version officielle, sur les plateaux télévisés…

    En 2014, je fus physiquement empêché par Alix Dreux Boucart… alias Atmoh… “président” de cette mascarade associative, d’assister à l’assemblée générale annuelle de cette imposture!…de trop!

    En mai 2015, avec l’auteur de ce blog, nous avons assistés ensemble, à la seconde conférence de Gage à Paris.

    La séquence vidéo de la question embarrassante que je posais publiquement à l’architecte américain, concernant l’incapacité physique pour la structure d’un avion de découper l’empreinte de son passage dans une façade de tour du WTC… fût évidemment censurée dans la vidéo compte rendue de cet évènement …

    Concernant les films, “Zero” et “le nouveau Pearl Harbour”… soutenus, co-financés et promus par ces imposteurs … si ils permettent de démolir pour partie la version officielle du mythe … ils ont malheureusement pour fonction première de conforter et d’entretenir la mythologie de la présence d’avions pénétrant les façades … cette posture est spécialement destinée à interdire toute mise en cause directe des médias pour leur rôle actif dans la falsification des images et des directs télévisés …
    …malheureusement pour tous ces imposteurs et heureusement pour nous … idiots utiles et crétins indispensables, que nous fûmes…

    … L’acier et le béton ne se comportent pas dans la vraie vie comme une motte de beurre tiède!

    M’intéressant depuis peu aux “amusantes” prophéties des livres sacrés… j’ai appris que dans la bible il existait une sorte d’agenda et un chapitre prophétique dénommé “la révolte des nations”…
    Mais je n’ai pas encore trouvé de datation pour cette révolte …

    Merci aux lecteurs de passage qui connaitraient la réponse d’en instruire les agnostiques que nous sommes.

    1. Je peux effectivement témoigner de l’attitude extrêmement violente, fort peu démocratique ou “citoyenne” du président de ReOpen911 lors de la conférence de Richard Gage à laquelle nous avons assisté, ainsi que de l’attitude de Gage lui-même qui, après avoir fait un (bon) exposé sur la méthode scientifique, se lança dans des argumentaires exactement contraires à cette même méthode lorsqu’on aborda quelques questions gênantes. Toujours la même technique : tenter de diaboliser le messager pour empêcher le message de passer.

      En revanche je ne connais rien au rôle du juge Bruguière ni à celui de Jean-Charles Brisard, je m’abstiendrai donc de commenter. Je sais en revanche que toute forme de terrorisme, dès qu’elle a une certaine ampleur, est forcément étatique… voire supra-étatique lorsque ce terrorisme est vraiment monstrueux. L’historien Daniele Ganser a beaucoup travaillé sur les “années de plomb” en Italie (et ailleurs), et en parle dans son livre « Les armées secrètes de l’OTAN ». On sait aujourd’hui que toutes ces vies perdues furent victimes d’une “stratégie de la tension” dirigée par la CIA, ayant pour but de diaboliser l’extrême-gauche européenne… toute ressemblance avec le “terrorisme islamiste” contemporain serait bien sûr pur délire “complotiste” !

      Concernant les films “Zero” et “Le nouveau Pearl Harbour”, je ne connais pas le premier mais recommande le deuxième, même s’il reste au niveau interrogatif et oublie de se poser la question de la réalité des avions dans les Twin Towers… personnellement j’accorde au réalisateur le bénéfice du doute et ne dirais pas qu’il a fait ce film pour masquer la vérité, puisqu’il a eu sur moi l’effet inverse !

      Errare humanum est… perseverare diabolicum !

      1. con-cernant le dénommé chien de garde brisard..

        http://www.voltairenet.org/spip.php?page=recherche&lang=fr&recherche=brisard&x=0&y=0

        plus particulièrement concernant leur falsification du 11 septembre 2001:
        http://www.voltairenet.org/article143901.html
        http://www.voltairenet.org/article143898.html

        reporterre sans honneur vint alors à la rescousse. qui ça étonne encore?
        http://www.voltairenet.org/article143963.html

        reporterre sans honneur qui s’est encore distingué en appelant à l’annulation d’une conférence de presse sur les casques blancs, la section agit-prop d’alqaeda en Syrie..
        https://prochetmoyen-orient.ch/syrie-le-temps-censure-et-delation/

  8. bonjour monsieur Roby, dans votre conférence, vous nous parlez brièvement de l’hypothèse des armes à énergie dirigée, quand ce ne serait pas simplement des free-energy weapons.

    ce misérable petit vermisseau d’andrew johson a dit.. a dit.. a dit que les travaux d’Heinz Pommer avaient été réfutés voilà 9 ans!

    sauf que ce misérable petit vermisseau de johnson n’a pas l’intention de prendre en considération les photos prises en infrarouges que l’on voit ici page 17.
    http://911research.wtc7.net/papers/dreger/GroundZeroHeat2008_07_10.pdf

    bref, si vous avez une heure à perdre pour retourner le comme une crêpe, allez y :)

    ou alors, est-ce que vous pouvez nous expliquer en quoi, d’un point de vue scientifique, ce qu’avance les tenants des directed-energy weapons, c’est faut, nul, zéro?

    https://vimeo.com/63810454

    1. Moi, je parle des “armes à énergie dirigée” ? Ça m’étonnerait, à part peut-être pour me foutre de la gueule de Judy Wood, parce qu’elle le vaut bien… Cela dit si je vous envoie une balle d’arme à feu en pleine tête, c’est incontestablement de l’énergie cinétique dirigée vers un point précis donc oui, les armes à énergie dirigée existent et peuvent faire de gros dégâts, on peut même dire qu’à part les bombes qui ont des effets à peu près isotropes, toutes les armes sont à énergie dirigée !

      Quant à Andrew Johnson, je ne sais même pas de qui vous parlez (et avec un nom pareil j’imagine qu’il y en a plusieurs). Si j’ai un reproche à faire à Heinz Pommer c’est de partir dans des explications trop raffinées avant d’avoir assuré la base, un peu comme quelqu’un qui pinaillerait sur le papier peint quand le béton des fondations n’est pas encore sec. Personnellement la démonstration d’une destruction par explosion nucléaire souterraine me suffit, peu importent les détails – et plus on en rajoute plus on a de chances d’en rajouter de faux.

      Je vois que vous avez de saines lectures avec la compilation d’Andrea Dreger ; là au moins c’est du solide et on ne part pas dans des hypothèses à caractère hautement suppositoire ! Si déjà Judy Wood prenait la peine d’appliquer correctement les premier et deuxième principes de la thermodynamique, ça lui éviterait de raconter des trucs qu’on ne peut croire que sous LSD ou ecstasy, et d’imaginer qu’on peut depuis un satellite envoyer une énergie que le satellite lui-même est incapable d’abriter, ou que la chaleur peut remonter du sous-sol sans que le sous-sol soit plus chaud que la surface… Donc non, je n’ai pas 2h22 à perdre à écouter Mme Judith !

      1. bonjour monsieur Roby, je me suis mal exprimé!
        lorsque vous parlez dans la conférence de l’hypothèse des directed-energy weapons, c’est pour disqualifier cette piste!
        si vous avez cru que je soutiens cette thèse, c’est ma faute.

        connais pas andrea dreger.. de toute façon les tenants des directed-energy weapons n’ont aucune preuve, aucun élément probant pour assoir leur théorie.

        pour le andrew johnson, il ne répondra jamais à la question where did the heat come from? :)

          1. ah oui. c’est Heinz Pommer qui l’utilise comme source. qui a réellement lu les 168 pages? :)

            et le véritable smocking gun concernant l’attaque nucléaire du 11 septembre 2001..

            question d’ordre scientifique: est-ce que vous connaissez d’autre type d’énergie que le nucléaire, qui soit capable de produire de la chaleur et des hautes températures, un mois après le début de la combustion?

          2. Moi je les ai lues !

            Et pour répondre à votre question, non je n’en connais pas… mais un mois c’est encore trop court. Ground Zero a mis bien plus que ça pour revenir à la température ambiante, puisqu’il y avait encore des incendies 3 mois après les attentats (date officielle d’extinction du dernier par les pompiers : exactement 100 jours après…) !

          3. d’accord, je les lirai!
            est-ce que la relation de cause à effet entre les hot spots de ground zero et les incendies dans les buildings aux alentours est démontrée? ou ce n’est que déduction et constat évident?

          4. Je ne sais pas vraiment ce que vous entendez par “dans les buildings aux alentours”. Les pompiers ont eu de nombreux incendies à éteindre dans les décombres mêmes et c’est à ceux-là auxquels je pense : oui, ils sont dus aux très hautes températures du sous-sol. Ce sont bien les hautes températures qui ont provoqué les incendies et non les incendies qui ont chauffé l’endroit…

            Et ceci se démontre en appliquant toujours les bonnes vieilles recettes : conservation de l’énergie (premier principe de la thermodynamique) et sens naturel d’écoulement de la chaleur (deuxième principe de la thermodynamique). La physique de base est bien plus puissante que ce qu’on pourrait croire, encore faut-il ne pas avoir peur de l’appliquer !

    1. Je n’ai pas eu le temps de tout lire mais je valide votre message car Heinz Pommer est, en général, fort intéressant. Je lui ferai cependant un reproche : partir dans des hypothèses spéculatives avant d’avoir assuré la base du raisonnement.

      Il y a une blague sur les ingénieurs et les chercheurs qui est la suivante :

      – quelle est la différence entre un ingénieur et un chercheur ?

      – avec un ingénieur, ça marche toujours mais on ne sait jamais pourquoi ; avec un chercheur, ça ne marche jamais mais on sait toujours pourquoi.

      Heinz Pommer est un peu (en caricaturant) dans la démarche de l’ingénieur : il rajoute des subtilités techniques à son idée de base de la bombe nucléaire souterraine (qui est bonne) jusqu’à ce que ça colle avec les observations. Le problème est que plusieurs techniques différentes peuvent donner le même résultat, donc au final on ne sait plus si on doit le suivre ou pas, car ce n’est pas vraiment démontrable. Par ailleurs j’avoue humblement ne pas avoir toutes les compétences techniques nécessaires pour être en mesure de dire si toutes ses explications techniques sont correctes ou non (il a suivi une formation de 3ème cycle en physique nucléaire, en France, moi pas).

      Je préfère pour ma part procéder par élimination que par ajout jusqu’à ce que se dégagent des explications fiables, fussent-elles incomplètes. Et croyez-moi, la physique permet d’aller assez loin quand même, si on prend le temps de se documenter sur les essais nucléaires souterrains, qui furent très à la mode dans les années 60 du siècle dernier…

      PS : Je suis ingénieur et chercheur de formation. À vous de voir si j’ai retenu le meilleur ou le pire des deux ;-)

      1. Heinz Pommer a au moins le mérite d’avoir l’intention d’expliquer tous les phénomènes connus / observés à New York le 11 septembre 2001. il se peut que sa réponse / explication à un phénomène donné soit inexacte/erronée, auquel cas il se doit de chercher une autre explication ou alors d’avouer ‘je ne sais pas / je ne peux pas expliquer ce phénomène’.

        en me contentant de faire pomme c + pomme v, voilà l’explication d’Heinz Pommer sur son dernier travail:

        *The 25 pictures (slide show) illustrate the effects of:
        – a nuclear pulsator emitting within 1 hour strong X-ray and gamma radiation, which damage the Tower’s structure and soften it up (via a 4He + 9Be fusion, powered by subcritical uranium fission neutron flux)
        – a short fizzle reaction (fission of 235Uran) – after the formation of a liquid rock bladder and separation of the uranium pulp and the imbedded foreign metal (moderator)

        I am more and more focusing on a slow energy input in the ground (via a 4He + 9Be fusion, powered by subcritical uranium fission neutron flux).
        Time of energy input: 60 minutes; advantage: heavy gamma radiation (soundless destruction)

        However, I leave the option of a nuclear bomb open (time of energy input: 6 seconds), as so many people insist on it…

        Time will tell!*

        donc, Heinz Pommer admet être prêt à réviser (oups) son hypothèse, n’est-ce pas?

        Heinz Pommer défend l’utilisation d’aéronefs qui se sont / se seraient crashés dans les 2 tours wtc1 et wtc2, alors que vous expliquez l’impossibilité matérielle d’une telle action. qui a raison sur ce point précis? l’objectif n’est pas d’avoir raison contre une autre personne mais d’arriver à la manifestation de la vérité par débat contradictoire. débat contradictoire qui n’a jamais eu lieu sur les media dits dominants depuis l’apparition de Thierry Meyssan en 2002 à la télévision, si ce n’est la blague avec 2 saltimbanques (bigard et kassowitz) face aux chiens de garde.

        Heinz Pommer s’est avancé sur la situation au Pentagone: il défend l’utilisation d’un avion militaire, l’A3 Skywarrior et l’utilisation d’explosions à l’intérieur du Pentagon, sauf que sa démonstration est beaucoup moins argumentée que pour le cas de la destruction des 3 tours du world trade center.

        1. Oui, Pommer admet la critique et ne prétend pas avoir raison de façon définitive, c’est une des raisons pour lesquelles je le trouve intéressant.

          Mais comme vous le soulignez il n’a toujours pas compris la supercherie des avions – il dit même que ça ne lui semble pas être un sujet central ! – et là j’avoue que ça me fait douter de ses compétences générales en physique, même s’il semble avoir une certaine expertise en physique nucléaire. D’autant qu’il fustige par ailleurs, avec raison, l’arme de distraction massive des media de masse… j’ai l’impression qu’il manque une pièce-clé à son puzzle.

          Jusqu’à présent je n’ai même pas cherché à démontrer ce point précis sur le blog parce que c’est un peu comme démontrer que c’est le rebord du bol qui casse l’œuf et non l’inverse, pour reprendre l’expression d’un de mes amis. Bref, ceux qui n’y croient pas n’arrivent pas à y croire pour des raisons psychologiques (parce que ça remet trop en cause leur cadre de pensée) et non parce qu’ils n’ont pas encore lu de démonstration en bonne et due forme… Un de mes professeurs de physique au lycée me disait qu’il vaut mieux ne pas faire de physique si on ne “sent” pas un minimum les choses sans faire le moindre calcul, et je pense qu’il avait raison !

          Pour en revenir à Heinz Pommer, une chose qui me chiffonne dans ses arguments, en dehors de leur caractère partiellement spéculatif, c’est qu’ils supposent l’utilisation volontaire, contre des civils, d’une arme conçue dans l’intention de nuire – donc on est bien dans le “complotisme” au sens strict du terme. Bien évidemment je n’écarte pas l’idée qu’une partie des “élites” qui dirigent l’Occident soit foncièrement criminelle et totalement insensible à toute notion d’éthique, mais je pense beaucoup plus plausible – et là je reviens dans le champ incertain de la psychologie – que ces mêmes élites aient pu utiliser de façon opportuniste un dispositif au départ non conçu pour tuer. C’est la grande force de Dimitri Khalezov d’avoir proposé un scenario cohérent expliquant cela, et je pense qu’il est, de ce point de vue, bien plus convaincant que Pommer.

  9. 1. quel point précis n’avez-vous pas cherché à démontrer sur votre site internet?

    2. hypothèse: si des nord-américains, étrangers à tout opération, ont bel et bien vu de leurs propres yeux le 2e avion ou carrément les deux avions se crasher dans les deux tours, qu’est-ce que vous pouvez leur répondre pour leur expliquer que ce qu’ils ont aperçu de leurs propres yeux n’existe pas?

    je ne parle pas de ce genre de témoin: *i witnessed both towers collapse mostly due to structural failure because the fire was too intense* https://www.youtube.com/watch?v=07hJhmiWZSY

    autre cas bien connu: https://www.youtube.com/watch?v=bq1-BCeNcm0
    ce témoin déclare qu’il n’a pas vu d’avion mais ce n’est pas parce qu’il n’a pas vu d’avion qu’il n’y avait effectivement pas d’avion qui a percuté la 2e tour. il peut s’être trouvé à un endroit où ce n’était pas possible de voir l’avion percuté la 2e tour. ou alors il n’y avait effectivement pas d’avion.

    3. pourquoi l’idée de l’utilisation d’une arme nucléaire contre des civils vous pose problème? les États ont assassiné sciemment, volontairement, avec un plan pré-établi des millions de civils. rien que par les guerres d’agression, pensées, plannifiées ; l’esclavage occidental et arabe, les camps de concentrations / goulags, les génocides organisés (arménien, grec, assyrien, juif) ; la colonisation.

    la colonisation de l’Algérie n’est pas un accident, c’est le fruit d’une volonté de conquête, de domination.
    http://www.madaniya.info/2018/03/05/algerie-les-cranes-de-l-amnesie/

    à quel *dispositif au départ non conçu pour tuer utilisé par les élites de façon opportuniste* faites vous allusion?

    1. 1. L’impossibilité physique pour des avions de ligne de se comporter comme dans les dessins animés.

      2. Les témoignages ne peuvent en aucun cas être tenus pour des preuves fiables. D’une part parce que comme vous l’avez relevé avec le fameux “Harley guy” il y avait de toute évidence des acteurs (ici très mauvais) pour jouer le rôle de témoins devant les caméras. D’autre part et surtout parce que – et là je m’en remets à des travaux sérieux de psychologie, qu’on peut trouver dans la littérature scientifique – dans une telle situation de crise il est extrêmement facile de créer des témoignages, pas au sens d’acteurs payés pour, mais au sens d’anonymes incapables de résister à la pression psychologique énorme du “fait dominant” et qui croiront réellement avoir vu un avion si “tout le monde” dit (i. e. des gens “importants”, qui ont autorité) qu’il y en avait un. Il y a des tas d’expériences de psychologie qui montrent qu’on peut faire dire, et faire faire à peu près n’importe quoi (y compris torturer des personnes) à des gens “normaux” si on sait s’y prendre. Et je n’ai aucun doute qu’il y a bien en haut lieu des gens qui savent s’y prendre dans la manipulation des foules.

      3. Ce n’est pas qu’elle me pose problème en soi : vous savez comme moi que l’inauguration de cette merveille technologique a précisément été faite contre des civils innocents, femmes et enfants compris, dès 1945 ! Mais la destruction des 3 tours ne peut s’expliquer que par des explosions nucléaires ET par le fait qu’elles aient été réalisées à grande profondeur, donc pas balancées là vite fait par des criminels mais utilisées dans le cadre d’un dispositif prévu dès la construction des tours (ça nécessite des puits ou tunnels d’amenée sous les bâtiments). Or ce genre de chose, mûrement réfléchie et discutée dans des cabinets d’ingénieurs et d’architectes, ne peut pas se concevoir avec un but criminel – je ne suis pas “complotiste” à ce point ! – mais dans une optique de simple démolition, avec des arguments rationnels de type coût/risque/fiabilité.

      La plupart des gens (moi le premier) à qui vous parlez de cette idée hausseront d’abord les épaules et lèveront les yeux au ciel. Puis s’ils sont curieux et persévérants ils se renseigneront sur la mode des explosifs nucléaires pour les gros travaux de génie civil, qui eut cours dans les années 60, et sur moult arguments développés par des gens très sérieux (dont un certain Teller, “père” de la bombe H américaine) pour convaincre le plus de monde possible que le gros génie civil avait tout intérêt à utiliser la puissance de l’explosif nucléaire, et que c’était parfaitement contrôlable y compris en termes de rejets radioactifs.

      Et là, l’hypothèse “folle” de Khalezov (car c’est bien de cela qu’il parle) paraît beaucoup moins déraisonnable… par contre l’idée qu’un dispositif ait été conçu, dès le départ, dans un but criminel me semble tout à fait hasardeuse, pour ne pas dire pire.

  10. vous avez écrit plus haut, le 23 octobre 2017 à 21 h 56 min:
    *(…) je sais que d’autres ont mentionné la devise “par la tromperie” (by way of deception, en anglais) et que c’est même le titre d’un ancien agent du Mossad qui a décidé de ‘balancer’*.

    son bouquin disponible en fichier .pdf: https://ia800502.us.archive.org/15/items/ByWayOfDeception/by-way-of-deception-victor-ostrovsky-claire-hoy-1990-mossad.pdf

    pratique le site internet archive.org pour retrouver les pages internet qui ne sont plus disponibles aujourd’hui, et qui propose des billions (!!) de documents conspirationnistes.

  11. merci Mr Roby
    Grace à votre vidéo, puis blog, et commentaires je découvre cette vidéo de Khalesov (non sous-titrée en français… Du coup on fait inévitablement des efforts et progrès en anglais!) Là je reste scotchée : c’est la première fois que j’entends une histoire qui “fait sens” !!! Connaissez-vous l’histoire de cet homme qui semble ,lui, en mauvaise posture avec ces petites vidéos signalant qu’il est toujours libre et en vie …? Dans la masse de désinformations pour le citoyen lambda ignorant il paraît bien invisible cet homme , bien caché ! Quelle clarté ! méthodique, précis, sensé. merci

    1. Dimitri Khalezov est un personnage central pour qui tente de comprendre le 11-Septembre. Pour être franc, j’ignore même si cet homme existe en vrai, au sens où l’histoire qu’il raconte de lui est authentique, ou bien s’il s’agit d’un personnage “inventé” par des services secrets (russes par exemple) qui tentent par ce biais de diffuser des informations, voire de la propagande… au point où nous en sommes des manipulations, il faut être prudent !

      Mais il n’empêche que sa thèse centrale sur le 11-Septembre (destruction des 3 tours par des explosions nucléaires souterraines, rendues possibles par un dispositif de démolition préexistant et à vocation non criminelle) est correcte et que cela est démontrable, au sens de la physique et en dehors de toute “théorie du complot”, c’est-à-dire en dehors de toute considération sur l’identité des auteurs et leurs motivations.

      À côté de cela, Khalezov raconte beaucoup de choses “douteuses” voire carrément fantaisistes à mon sens, dans son très volumineux livre en anglais intitulé “911thology” (si l’on traduit en français, cela donne “onze-septembrologie”) que vous pourrez facilement télécharger sur son site au format PDF. Je vous conseille de le lire, au moins en partie car il fait plus de 1000 pages ! Mais attention : comme il le dit lui-même, c’est “pilule rouge ou pilule bleue”, à vous de choisir mais une fois la pilule prise, ne demandez pas de revenir en arrière ! L’ouvrage est très déstabilisant et nous fournit une interprétation des événements contemporains (pas seulement le 11-Septembre) que certains refuseront sans doute violemment.

      Et Khalezov alimente aussi (de façon très épisodique) une page facebook que voici et où vous trouverez de nombreuses photos intéressantes :

      https://www.facebook.com/911nucleardemolition

    1. Comme d’habitude avec Heinz Pommer, c’est intéressant, foisonnant, mais un peu trop spéculatif pour convaincre des scientifiques purs et durs. Voire un peu hâtif dans ses affirmations : par exemple lorsqu’il parle p. 21 du PDF de ce “professor” qui lui écrit “à propos d’un processus nucléaire (pas une bombe)”… et qu’il cite la page suivante un morceau de brouillon qui est bien de moi mais qui dit le contraire.

      Je dis bien que cette partie-là de la démonstration (se basant uniquement sur la conservation de l’énergie) ne prouve pas qu’il s’agit d’une bombe…. mais je ne dis pas que cela prouve qu’il n’y en avait pas, je dis même l’inverse !

      Je n’ai pas le temps aujourd’hui de commenter ni même de lire l’ensemble de son document. Mais je répète ce que j’ai déjà dit de son travail :

      • tant qu’il n’a pas compris qu’il n’y avait pas plus d’avions dans les tours que de sorcières sur un balai, il n’a pas vu l’essentiel ;

      • s’il cherche à trouver le véritable mécanisme de démolition des TROIS tours, il devrait se concentrer sur des scenarii non seulement compatibles avec la physique (évidemment !) mais également plausibles sur le plan technique et humain.

      Je veux bien être “complotiste” (de toute façon, pour le 11 septembre on n’a pas le choix) mais jusqu’à un certain point, et il me semble bien plus rationnel, comme le fait Khalezov, d’expliquer la destruction par des dispositifs initialement pacifiques détournés de leur but initial (“the nuclear coup de grâce“, comme il dit) que d’envisager des armes de guerre sophistiquées implantées dans les profondeurs du sous-sol new-yorkais.

      Stick to the physics, man !

  12. Re merci pour votre éclairage sur le Mr Khalezov , j’aimerais être en capacité de lire son livre …J’en ai pour quelques années ! Je viens d’achever un article de lui sur Vétérans Today celui sur Tchernobyl ! “choses douteuse” ? en tous cas les techniques que l’on observe de mieux en mieux aujourd’hui (diabolisation, stratégie du choc,emballement médiatique, enfin explication unique répétée massivement sitôt les faits survenus…) y sont, dans cet article, parfaitement décrites. çà donne vraiment envie de s’attaquer au pavé (aïe : personne n’aurait un résumé en Français ?)

    1. Les “choses douteuses” dont je parlais ne sont rien de ce que vous citez, et en général dans ses articles courts Khalezov ne raconte rien de douteux. Je faisais allusion à certaines parties de son volumineux pavé, ne traitant d’ailleurs pas du 11 septembre, qui pourraient faire fuir certain(e)s et qui sont davantage sa vision générale du monde, sa “philosophie”.

      Mais cela n’enlève rien à la validité de ce qu’il dit sur les mécanismes de démolition ; et bien entendu, lui non plus ne croit pas aux avions transperçant les colonnes d’acier, même si pour démontrer l’impossibilité de la chose il fait des erreurs sur l’épaisseur des tôles à la hauteur des “collisions”. Erreurs qu’il a reconnues d’ailleurs, ce qui est plutôt bon signe.

      Bref, si je devais choisir entre conseiller la lecture de Khalezov et conseiller la lecture de Pommer à mes lecteurs, je choisirais sans hésiter Khalezov, qui est beaucoup plus “solide” techniquement même si par ailleurs des passages accessoires de “911thology” pourront faire tiquer.

      Il faudra un jour que j’essaie de faire une traduction en français, non de son œuvre complète (je ne suis pas un surhomme !) mais peut-être d’un article comme celui-ci, qui existe en beaucoup de langues mais pas le français :

      http://www.911thology.com/nexus1.html

      Je ne suis pas entièrement d’accord sur son explication (en particulier, il semble ignorer la notion de cheminée d’effondrement surplombant les cavités créées par les explosions souterraines, or elle est essentielle pour comprendre le fonctionnement du dispositif, et pourquoi il ne doit pas y avoir de cavité visible après destruction des bâtiments contrairement à ce qu’il pense, ce qui signifie que les cavités montrées à la fin sont bien d’origine naturelle, glaciaire), mais on peut quand même dire que l’essentiel y est.

  13. bonjour,
    des informations sur le 11 septembre sont régulièrement ajoutées sur reddit https://old.reddit.com/r/911truth/

    là, une enquête sur les explosifs qui ont été / auraient été placés quelques jours avant le mardi 11 fatidique, http://aneta.org/911experiments_com/AceElevator/

    ce qui peut vous intéresser c’est qu’ils ont également cherché à expliquer pourquoi il y avait bien des avions: leur argument est que les avions étaient réels mais que les photos été fausses, dans l’objectif de diviser le ‘mouvement pour la vérité’. classique divide and conquer?
    ce qui impliquerait que les commanditaires et organisateurs des attaques sous faux drapeau ont également pensé à l’avance de quelle façon ils allaient pouvoir attaquer les citoyens qui allaient dénoncer l’attaque sous drapeau. l’expérience JFK a donc été retenue par le Deep State?
    http://aneta.org/theories/planes/index.htm

    remarquez que l’hypothèse d’une falsification des images dans l’objectif d’alimenter l’hypothèse no plane est semblable à ce qu’avance Laurent Guyénot sur la déclassification des documents liés à l’Opération Northwood en mai 2001, dans le livre Body of Secrets de James Bamford, qui auraient été selon lui déclassifiés dans le but d’alimenter le piste des avions détournés:

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/La-double-imposture-du-11-Septembre-29204.html

    *le Pentagon a pensé dès les années 1960 à détourner des avions, eh bien c’est ce qu’ils ont fait en 2001* ; rajoutez une pincée de dov zakheim qui possédait la société qui a réussi à faire décoller, traverser le pacifique et atterrir en Australie un avion de ligne.

    (Zakheim was CEO of SPS International, part of System Planning Corporation, a defense contractor majoring in electronic warfare technologies, including remote-controlled aircraft systems, and the notorious Flight Termination System (FTS) technology that could hijack even a hijacked plane and land or crash it wherever. http://www.rense.com/general75/latest.htm)

    bien entendu, si d’un point de vue scientifique, il est matériellement impossible pour un avion en aluminium de se crasher de cette façon dans des tours acier/béton, alors c’est / cela serait no plane.

    1. J’avoue que je ne passe pas mon temps à lire reddit ou d’autres sites du même genre. On peut très rapidement y engloutir un temps précieux alors que l’application rigoureuse des lois de la physique permet d’aller beaucoup plus vite… par exemple en se rendant compte que la physique de dessin animé, eh bien c’est de la physique de dessin animé !

      Donc non, ne comptez pas sur moi pour croire qu’un avion de ligne peut s’engouffrer jusqu’au bout des ailes et de la queue dans un gratte-ciel à la façade d’acier sans que rien ne retombe dans la rue côté impact… et pas la peine de faire des simulations informatiques de RdM pour ça, c’est juste du simple bon sens ! J’ai mis 13 ans à m’en rendre compte mais une fois qu’on m’a fait remarquer le problème, je n’ai pu que dire “ah ben oui, c’est évident”.

      Mon excellent prof de physique de lycée nous disait toujours qu’il était inutile de faire de la physique si l’on n’avait pas un minimum de “sens physique”, ce bon sens des lois de la physique qui fait que vous n’avez pas besoin de calcul pour savoir qu’on n’accroche pas un cumulus d’eau chaude de 75 litres avec des vis de 5 mm. Il avait évidemment raison.

      Maintenant ça n’empêche pas évidemment que des avions aient été utilisés, pour servir de leurres, éventuellement en mode drone… mais aucun ne s’est crashé à New York ou n’a joué à la taupe à Shanksville. Tout est possible… sauf le surnaturel.

      Quant aux véritables responsables, évidemment il va bien falloir les nommer un jour. Mais justement si vous comprenez que les mass media sont partie prenante de l’affaire pour avoir diffusé une énorme fake news, là ça devient tout de suite plus facile de remonter la filière puisqu’on connaît les noms et les visages de pas mal de “reporters” amateurs… il est d’ailleurs intéressant qu’un des plus célèbres d’entre eux, Evan Fairbanks, auteur d’une prise de vue en contre-plongée absolument magistrale, parle lui-même de “bad special effect” :

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=HCDu2V3yjS4

      C’est bien connu, pour mentir durablement, c’est-à-dire sans se faire piéger par un lapsus, il convient d’employer les mots mêmes de la vérité !

  14. Bonjour, une base de donnée sur le 11 septembre 2001. si jamais cela peut intéresser et/ou être utile.

    The idea behind 911datasets.org is to make raw information about 9/11 available to a broad audience, and to provide a way to ask useful questions about the data. This is no simple task and needs assistance in different fields. Below is a list of ways one could offer their work/time to help in making the intention come to be.

    a priori ce sont, comme vous, comme nous, des complotistes (sic), donc des Ennemis de la démocraSSie. :-)

    http://911datasets.org/index.php/Main_Page

    1. Intéressant mais c’est plus un index de documents qu’une base de données puisqu’il faut télécharger chaque document via un client Bittorrent. Cela dit c’est quand même très utile et surtout il s’agit de documents “bruts”, ce qui évite les divers commentaires et interprétations des associations “pour la vérité” qui sont en général “pour un mensonge alternatif contrôlé” !

      1. je ne fais que vous relayer ce que j’accapare comme informations.
        à propos de 911datasets.org: ‘just a compilation of FOIA requests compiled to one place. You can see the release dates per FOIA request’.

        autre source: You can find bits and pieces of this also at archive.org. This is the “NIST Vault” for instance: https://archive.org/details/nist-911

        la dernière c’est, pour les véritables chercheurs -ce que vous êtes, moi non :-) , possiblement très intéressant: les archives vidéos des journaux télévisés du 11 septembre et des jours suivants.

        on y trouvera peut être les flash info qui ont disparu des archives disponibles sur des *vans Urban Moving Systems*

        Here is another good database I found at archive.org. You can see the radiating blue light and dustification days after the attack:https://archive.org/details/911/day/20010911

  15. bonjour, là, c’est un bon document sorti en juillet 2018: une bonne partie des recherches sur le 11 septembre 2001 y sont résumées.

    https://phibetaiota.net/wp-content/uploads/2018/07/911-POTUS-Final-101-Pages.pdf

    David Ray Griffin, James Fetzer, Robert David Steele, Christopher Bollyn, Victor Thorn, Peter Dale Scott, Susan Lindauer, Kevin Barrett, Gordon Duff… richard gage (sic), même judy wood (sic), et d’autres que je ne connais pas.. arf, la honte! :-)

    il manque juste les travaux de Dimitri Khalezov et de Heinz Pommer!
    il y a quand même un article de Gordon Duff sur l’attaque nucléaire, ouf..

    1. Merci !

      Je n’ai pas le temps de lire la centaine de pages, je conseille donc à mes lecteurs (comme toujours…) de se faire une opinion par eux-mêmes et d’utiliser leur esprit critique sans modération !

  16. comme vous relayez ‘le saker francophone’ vous avez peut être, sûrement découvert ce nouveau livre publié au fur et à mesure,

    *Pentagone ou la théorie d’UN complot*.

    si ce n’est pas le cas, voilà l’introduction par ‘hervé’ du saker francophone:
    http://lesakerfrancophone.fr/pentagone-ou-la-theorie-dun-complot-presentation

    et la présentation par ‘michel straugof’:
    http://lesakerfrancophone.fr/pentagone-ou-la-theorie-dun-complot-111

    ce michel straugof écrit qu’il *sera confirmé que ce fut bien un Boeing 757 qui percuta à Washington en ce 11 septembre 2001.*

    donc, double intérêt pour vous!

    1. Oui, merci, j’avais vu bien sûr… et pour tout vous dire je suis pour l’instant assez dubitatif. Comme vous le savez, le saker francophone est une émanation du saker US (“The Saker”) et publie essentiellement des articles traduits de la langue anglaise afin de les rendre plus accessible aux lecteurs francophones. Il fait aussi de temps en temps des entorses à cette règle en publiant des articles d’auteurs francophones qui en valent la peine.

      Là très franchement, à part la longueur annoncée (11 chapitres !) j’ai un peu de mal à comprendre ce qui a piqué le saker francophone pour accepter de publier cet “essai”… qui pour l’instant traîne en longueur, dit des choses pas forcément inintéressantes mais pas franchement captivantes non plus et surtout promet de nous prouver, comme vous le dites, qu’un avion de ligne peut rentrer dans un petit trou (sans doute en repliant ses ailes au préalable…) après une manœuvre d’approche à grande vitesse en ultra-rase-mottes !

      Laissons le bénéfice du doute à l’auteur tant qu’on ne connaît pas la suite, mais franchement, après l’épisode n°1 on ne peut pas dire que je sois super impatient de lire les autres chaque mardi.

      Je vous conseille plutôt de voir comment ça s’active outre-atlantique chez M. Unz, qui envoie du lourd avec son “American Pravda” depuis quelque temps, et qui a mis le feu avec son article sur le 11 Septembre :

      http://www.unz.com/runz/american-pravda-911-conspiracy-theories/

      1. bonjour, intéressant de lire l’évolution de son point de vue. à quel moment il a commencé à avoir de sérieux doutes. il explique qu’avant de se plonger dans les soit-disant recherches/investigations des ‘complotistes’, il avait déjà remarqué des faits étranges, mais sans que cela créé un véritable doute dans son esprit: ‘et si.. et si les conspiracy nuts avaient en partie raison?’

        par contre, à mon (pas si) humble avis, je pense que Ron Unz a tort lorsqu’il affirme que le 11 septembre 2001 était
        a) une opération à 100% israélienne, décidée par les israéliens,
        b) avec des soutiens de citoyens américano-israéliens (les dual citizens), comme les néocons
        c) avec le laisser-faire des responsables nord-américains: cheney, rumsfeld.

        la question de ‘quand’ la décision d’organiser la plus grande PsyOp de tous les temps a été prise n’a toujours pas de réponse claire et sans équivoque.

        la question de ‘qui’ a décidé entre les usa et les israéliens d’organiser la PsyOp n’a pas non plus de réponse:
        a) les usa sont les instigateurs, ils ont demandé l’aide d’israel pour l’organisation, pour des raisons pratiques: les agents israéliens se seraient mieux fondus dans le territoire des usa que des agents nord-américains.
        b) israel a organisé cette attaque (nucléaire) sous faux drapeau, et l’a imposé aux usa.

        le problème dans cette histoire c’est de faire comme si israel dictait sa loi aux états-unis.
        je pense que c’est faux.

        c) il faut remonter plus haut pour trouver les véritables donneurs d’ordre, dans les réseaux oligarchiques comme le Bilderberg, qui a discuté en mai 1973 de comment instaurer un nouveau équilibre financier international à l’avantage des usa et des anglais, ce qui a débouché sur la crise pétrolière de 1973 (expliqué dans le bouquin de William Engdahl dont vous avez parlé dans un article),

        le Council of Foreign Relations, et au dessus en encore, le RIIA, Royal Institute of International Affairs, qui a créé le Council of Foreign Relations.

        et donc, c’est une décision qui a été décidée par des pouvoirs au dessus des administrations nord-américaines et israéliennes.

        je vous rappelle que netanyahu a fait ses études aux états-ounis d’Américou.. au MIT.

        mais c’est peut être juste du conspirationnisme à 98% pur, donc c’est peut être faux. si c’est le cas, alors soit! :)

        toujours est-il que les exercices du norad les jours avant, le jour même du 11 septembre 2001, les jours après (?), les exercices de la FEMA sur un attentat au Pentagon ont bien été menés par des agents des usa.
        objection à laquelle Laurent Guyénot répondrait qu’à la tête de ces structures, il y avait des néoconservateurs ou des dual citizens américains, mais dont l’allégeance allait d’abord et surtout à l’entité sioniste?

        c’est compliqué! :)

        1. Assez d’accord avec vous : le “Israeli job” me paraît assez simpliste (bien que peut-être plus proche de la réalité que le “American job” ?), et de toute façon, à ce niveau des cercles de “l’élite”, je pense que raisonner en termes de nationalité n’a que fort peu de pertinence. Des gens qui passent leur vie entre classe affaires et hôtels de luxe n’ont que peu d’attachement à un territoire, quel qu’il soit. Et perçoivent généralement les traditions liées à leurs “racines” comme un folklore juste bon à distraire les bouseux.

          1. j’avais oublié: ian greenhalgh de veterans today a pondu un article où il accuse Ron Unz et isral shamir d’être des agents de désinformation ‘judéo-sionistes’.

            https://www.veteranstoday.com/2018/10/07/makow-shamir-and-unz-judeo-zionist-disinfo-stooges/

            l’origine de l’attaque des vétérans c’est un article d’israel shamir publié par unz.com
            http://www.unz.com/ishamir/red-zog/

            j’ai bien essayé de lui répondre, mais veteranstoday n’acceptent quasiment aucune contradiction. lamentable!
            d’un côté, ils sont contre, tout contre TheDonald, l’accusant d’être le tapin du lobby sioniste, plutôt à raison,
            mais d’un autre côté, ils persévèrent à vouloir défendre la sorcière killary. c’est incompréhensible! pire, c’est suspect. c’est bien eux qui deviennent suspects en réalité! :)

            1. sur le fond des choses, pour israel shamir, je ne sais pas. il n’y a rien qui alimente l’idée qu’il puisse être un agent de désinformation, qui dirait 90% de vérité, mais des évidences, et qui mentirait sur les 10 % les plus importants, bien entendu..

            pour l’article sur le red zog, shamir peut être de ‘bonne foi’, croire réellement à ce qu’il affirme, mais avoir tout simplement tort.

            par contre shamir a déjà affirmé qu’il réfutait l’idée qu’israel et le mossad ait participé à l’organisation des attentats du 11 septembre 2001! :)

            les sources (ne pas juger le reste du site internet, il n’y a que la partie sur shamir qui nous intéresse):
            https://ehpg.wordpress.com/2008/08/18/israel-shamir/
            http://aangirfan.blogspot.com/2010/12/assange-shamir-disinformation-agents.html

            l’article en question de shamir:
            http://www.israelshamir.net/English/Eng42.htm

            pas d’équivoque: shamir *I can’t accept the Mossad and/or the Jews as the perpetrators of the 9/11*, donc ce n’est même pas qu’il ne croit pas à l’implication du mossad, c’est qu’il écarte sans condition la possibilité même..

            2. pour Ron Unz, c’est absurde! oui, Ron Unz explique qu’il suspecte uniquement israel et le mossad pour les attaques terroristes du 11 septembre, eh bien, là encore, il peut tout simplement se tromper.

            on aperçoit de loin l’argument qui est utilisé pour traiter christopher bollyn d’agent de désinformation, malgré le fait qu’il ait depuis toujours (quasi-) uniquement accuser israel et le mossad: le fait que certains de ses affirmations ne sont pas prouvées au delà de tout doute, et qu’elles sont donc en partie ‘contrables’ par les anticomplotistes.

            un peu à la manière d’ae911truth de gage et jones: avoir le quasi monopole sur la ‘communauté du 11 septembre’ pour en fait proposer une explication en partie seulement vraie, démolition contrôlée, mais ‘contrable’ pour la fausse réponse qu’ils donnent quant au comment et au pourquoi les 3 tours se sont effondrées, et transformées en poussière..

            enfin, Ron Unz a récemment également franchi le rubicon sur l’autre question interdite dans nos sociétés occidentales: la question des camps de concentration allemands.

          2. Veterans Today – qu’il m’arrive de citer – est un site intéressant parce que pas vraiment limité par le “politiquement correct”, mais à prendre avec des pincettes parce qu’on y trouve aussi, sous prétexte d’aller contre les media dominants, des choses assez loufoques. Je ne connaissais pas cet article et en effet, accuser Unz de faire d’être un agent de désinformation sioniste est assez délirant, vu ce qu’il a écrit récemment sur le 11 Septembre (où il accuse très explicitement Israël et le Mossad) ou encore sur le déni de l’holocauste (où il explique son cheminement intellectuel vers le révisionnisme historique) ou encore sur “les juifs et les nazis” (que j’ai traduit ici) où il conclut en disant que les néo-nazis sont aujourd’hui les petits fayots du sionisme international qui domine les USA et même le monde, une situation inverse de celle des années 30 où les sionistes étaient à la remorque du puissant Troisième Reich…

            Concernant Shamir, que j’aime beaucoup (je conseille notamment son livre “La bataille du discours” dont j’ai fait une fiche de lecture), ça me semble très étonnant aussi, mais je n’ai pas compétence par exemple pour juger de ce qu’il dit dans l’article sur le “red zog”.

            Par contre, j’ai lu l’article que vous citez où il parle du 11 Septembre (merci pour le lien, je ne le connaissais pas) et c’est vrai que sa phase est très étonnante mais je pense néanmoins qu’il ne faut pas la sur-interpréter ; en d’autres termes, je pense qu’il se plante mais de bonne foi. Il dit bien que s’il n’accepte pas l’idée que le Mossad et Israël soient les principaux organisateurs des attentats, ce n’est pas parce qu’il ne les en croit pas capables idéologiquement (il en a suffisamment dit du mal par ailleurs, et se moque complètement d’être traité d’antisémite par la propagande sioniste), mais parce qu’il croit qu’il est “désobligeant” vis-à-vis de potentiels auteurs d’une autre catégorie de les exclure de la liste des suspects. Il trouve qu’accuser le Mossad est faire trop d’honneur aux juifs, à leur intelligence et à leur pouvoir : “In a way, the Jewish perpetration theory shows how far this belief in Jewish superiority has entered the hearts of Americans and of many Muslims“.

            Bien entendu, son raisonnement est faux à partir du moment même où il dit “The kamikaze could be practically anybody…“, pour la bonne raison qu’il n’y a jamais eu de kamikaze. Mais Baudrillard, qu’il cite, a fait la même erreur et je ne pense pas qu’on puisse l’accuser d’avoir été un agent de désinformation sioniste… Donc pour l’instant, je lui laisse le bénéfice du doute, et pense que comme tellement de personnes, il n’a pas révisé ses connaissances sur la question de fond en comble, et a considéré comme acquis ce qui est en réalité le plus gros mensonge : la présence de pirates de l’air suicidaires ce jour-là.

    1. Merci beaucoup pour cette information, que je ne connaissais pas.

      Encourageant en effet, mais ne soyons pas naïfs : tous les gouvernements des “grands” pays du monde savent ce qui s’est passé (ou au moins ce qui ne s’est pas passé, c’est-à-dire la fable de Ben Laden et des 19 pirates) le 11 septembre 2001. Ils ont donc les moyens, depuis longtemps, de faire tomber le mensonge, mais ne le font pas… principalement parce que cela porterait un coup terrible à leur premier instrument de pouvoir : les grands media, qui sont au cœur du complot.

      Il est toutefois possible que, à la faveur d’une période de crise intense comme celle que nous vivons, où plusieurs “factions” s’affrontent au sommet même du pouvoir dans un ou plusieurs grands pays, une faction ait suffisamment intérêt à révéler des choses à grande échelle (afin d’attaquer l’autre, et de se protéger elle-même en regagnant la confiance populaire) pour procéder à un “grand déballage”. On verra bien. Mais ce qui est sûr, c’est que ça va tanguer !

      1. aucune chance que le Congrès nord-américain ne lance une (véritable) investigation sur les attaques du 11 septembre 2001.
        l’histoire qui revient de temps en temps sur le rapport de 28 pages qui établirait la complicité de l’arabie salapiste, c’est un contrefeux, et surtout un moyen de pression contre l’arabie salapiste, une façon de lui faire comprendre qu’au moindre écart, c’est game over pour la monarchie saoudienne.

        à propos d’israel shamir, je vous répond là: vous avez bien expliqué ce que j’ai essayé de dire: il a tort, de bonne foi.

        il y a une pétition qui a été présentée en 2018 par the non-profit Lawyers Committee for 9-11 Inquiry, à destination du procureur de New York (U.S. Attorney in the Southern District of New York, Manhattan). je vais mal traduire alors je laisse le texte d’origine:

        On April 10th of this year, the non-profit Lawyers Committee for 9-11 Inquiry filed a petition with the U.S. Attorney in the Southern District of New York, Manhattan, formally requesting that he present to a grand jury, as a U.S. Attorney, extensive evidence of federal crimes relating to the destruction of three World Trade Center high-rises on 9/11/2001. The petition cites broad and conclusive evidence, providing proof of explosives and incendiaries employed at ground zero to bring down the twin towers and WTC Building 7.

        https://www.911tap.org/557-news-releases/747-federal-grand-jury-petition-fil

        là non plus cela ne donnera rien..
        en plus ils utilisent ae911so-called-truth comme source d’informations alors que l’on sait bien que rien ne vaut un physicien Allemand! :-)

          1. je ne sais pas, je ne sais plus quelles réserves vous avez à l’égard de ce physicien allemand, mais il me semble qu’il attende le travail d’un professeur de physique français! :)

            la vidéo en question: à 18minutes08secondes: https://www.youtube.com/watch?v=gxC_8Kuagcw

            d’après ce french professor, the energy in the rock explains everything.

            il a répondu sous sa vidéo: As soon as I have permission to publish the paper from the French professor I will upload it.

          2. Mes réserves portent sur son aptitude un peu prononcée à échafauder des hypothèses assez complexes avant de s’être assuré de la stabilité de la base… Mais rassurez-vous je reste en contact constructif avec lui, et je peux même vous dire qu’à force de vouloir à tout prix justifier son “aiguille plasmatique” il vient de commettre une erreur… qui nous a ouvert une piste des plus intéressantes !

            J’en dirai sans doute plus dans quelque temps (là on est encore à l’étape brainstorming) mais je pense que c’est un excellent exemple d'”erreur créatrice” comme il y en a tant en science, une grosse gaffe pouvant conduire à un beau résultat, comme les polymères conducteurs par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *