Home » Actualité » Mediamensonges » La Turquie ment (Paul Craig Roberts)

La Turquie ment (Paul Craig Roberts)

CompareContrast[Note de l’auteur de ce blog : je traduis ici un article de Paul Craig Roberts, paru le 25 novembre 2015 sur son blog suite à la destruction en vol d’un avion militaire russe par l’armée turque, le 24 novembre 2015. Pour une brève présentation de cet ancien secrétaire adjoint au Trésor dans l’administration Reagan, auteur de nombreux livres sur la dérive néoconservatrice américaine, je renvoie à cet autre article.]

 

———————————  Début de la traduction  ———————————

La Turquie ment

Paul Craig Roberts

 

Tyler Durden de Zero Hedge a communiqué les trajectoires de vol de l’avion russe selon la Turquie et selon la Russie.

Nous savons que la Turquie ment pour trois raisons.

La première raison est que les gouvernements de l’OTAN mentent dès qu’ils ouvrent la bouche.

La deuxième raison est que la plainte de la Turquie, selon laquelle le Su-24 était dans l’espace aérien turc pendant 17 secondes mais a parcouru seulement 1,15 miles [NdT : 1,85 km] signifie que le Su-24 volait à sa vitesse de décrochage ! [NdT : vitesse en-dessous de laquelle un avion ne peut se maintenir en l’air] L’ensemble des media occidentaux est trop incompétent pour faire ce calcul basique !

Une troisième raison est que, si l’on suppose que la violation de 17 secondes de l’espace aérien est réelle, les 17 secondes ne sont pas suffisantes pour un pilote turc pour obtenir le feu vert pour un acte aussi grave et irréfléchi que d’abattre un avion militaire russe. Si le Su-24 volait à une vitesse normale plutôt qu’à une vitesse incapable de lui assurer une sustentation, la prétendue violation de l’espace aérien n’aurait pas duré suffisamment longtemps pour être remarquée. L’attaque a dû être préméditée. Les Turcs, sachant que les Russes faisaient bêtement confiance à l’accord selon lequel il n’y aurait pas d’engagement aérien au combat, ont dit à leurs pilotes d’attendre qu’une opportunité se présente. Dans mon récent article, j’ai donné une raison pour cet acte irréfléchi [NdT : il s’agirait de pousser les Russes à utiliser une nouvelle fois leurs technologies de brouillage électromagnétique, ayant donné des sueurs froides à la marine américaine, afin que les USA arrivent à en comprendre le fonctionnement et à les dupliquer].

Les explications turques présentées au Conseil de Sécurité de l’ONU se présentent d’emblée comme un mensonge. La lettre mentionne : “Ce matin (24 novembre) 2 avions Su-24, dont la nationalité est inconnue ont approché l’espace aérien turc. Les avions en question ont été avertis 10 fois pendant une période de 5 minutes par le canal d’urgence et priés de se diriger vers le sud immédiatement.”

Comme les Su-24 sont des avions russes, et que la Turquie est capable d’identifier ces avions, comment donc leur nationalité peut-elle demeurer inconnue ? Est-ce que la Turquie prendrait le risque d’abattre un avion russe ou israélien en tirant sur un avion inconnu ? Si le Su-24 met 17 secondes à parcourir 1,15 miles, les Su-24 auraient parcouru seulement 20,29 miles [NdT : 32,65 km] en cinq minutes. Est-ce que quelqu’un peut croire qu’un avion supersonique peut voler à sa vitesse de décrochage pendant 17 secondes, et encore moins pendant 5 minutes ?

N’espérez pas la moindre vérité de la part des gouvernements occidentaux ou des media occidentaux. Les gouvernements et les media savent que les populations occidentales sont mal éduquées, ignorantes, et qu’on peut leur faire accepter n’importe quelle histoire absurde. En Occident la Matrice a une emprise solide. Les Russes ont besoin de se réveiller sur ce point.

NPR [NdT : principal réseau de radiodiffusion non commercial et de service public des États-Unis] a confirmé ce matin que les media sont un organe de propagande gouvernementale. L’émission de Diane Rehm sur NPR nous a présenté un groupe de têtes pensantes. Seulement une d’entre elles était informée, un professeur à l’Institut du Moyen-Orient de la London School of Economics. Le reste des “experts” était composé de crétins américains moyens. Ils répétaient chacun des mensonges. “La Russie attaque tout le monde sauf ISIS.” Comment peut-il exister autre chose que ISIS à attaquer lorsque le général américain en charge de la zone a déclaré récemment au Congrès que “seulement 5” de nos “rebelles modérés” subsistaient ? Mais le mythe des “rebelles modérés” est maintenu en vie par ces menteurs.

“Les réfugiés fuient la brutalité d’Assad.” Remarquez que c’est toujours Assad qui est brutal, pas ISIS qui a arraché le cœur de ses opposants pour les manger et qui décapite et commet les plus extrêmes atrocités de façon routinière. Nous avons là des “experts” qui accusent Assad. Les “experts” disent que les réfugiés fuient Assad, pas ISIS. Le problème des réfugiés est la faute d’Assad, pas d’ISIS. Tout est la faute d’Assad parce qu’il n’abandonne pas et ne livre pas la Syrie aux partisans d’ISIS tenus par Washington.

Il n’y a eu aucune reconnaissance de la part des “experts” du fait que ISIS est une création de Washington ou que depuis les attentats de Paris, Washington soutient fortement ISIS à la fois verbalement et en armes contre les attaques aériennes russes qui ont pris au dépourvu à la fois Washington et ISIS. C’est extraordinaire, sachant que la responsabilité US dans ISIS a été reconnue à la télévision par le précédent chef de l’agence de renseignement du Pentagone.

Les Américains crédules qui donnent de l’argent à NPR soutiennent des mensonges et de la propagande qui ont produit la mort et la déportation de millions de personnes et qui mènent tout droit vers une troisième guerre mondiale. Les putains des media occidentaux sont complices de ces crimes, parce qu’elles n’assument pas leur responsabilité de tenir les gouvernements responsables et empêchent une information correcte d’atteindre les gens. Les media occidentaux sont les cheerleaders de la mort et de la destruction.

———————————  Fin de la traduction  ———————————

Pour un autre exemple de propagande de guerre désamorcée grâce à la raison dure des sciences du même nom, sur ce blog : Fabius, le golf et le badminton.

Partagez ! Email this to someoneShare on Facebook0Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *