Home » Ailleurs » Mediamensonges » Hausse de la CSG : Guy et Martine, retraités et électeurs de Macron, perdent 928 euros par an (E&R)

Hausse de la CSG : Guy et Martine, retraités et électeurs de Macron, perdent 928 euros par an (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : tout ce qui peut contribuer à réveiller les Français est bon à prendre, même et surtout quand ça fait mal. Et comme en témoigne le “nuage de mots” sur la colonne de droite de ce blog, le problème n°1 de notre monde factice est qu’il n’est pas perçu comme tel par nombre de nos contemporains, en raison de media de masse au service d’une oligarchie qui sont une source de tromperie bien davantage que d’information.

À ne pas manquer à la fin de l’article : le petit dessin animé illustrant le discours du socialiste canadien Tommy Douglas, preuve que l’on peut être un excellent pédagogue tout en faisant preuve d’une bonne dose d’humour. C’est d’ailleurs bien cela qui est reproché à Dieudonné, et la raison pour laquelle la propagande médiatique de l’ancien monde en cours d’effondrement n’a toujours pas trouvé d’autre solution pour diminuer son audience que la ficelle grotesque consistant à le faire passer pour un raciste et un antisémite.

P.S. : Tout rapprochement entre le contenu de cet article et l’illustration de l’article précédent ne saurait provenir que du mauvais esprit de lecteurs complotistes.]


« Environ huit millions de personnes, soit 60% des retraités, ont vu leur pension amoindrie depuis janvier dernier. Pour certains, comme Guy et Martine, un couple des Yvelines, la hausse de la CSG de 1,7 point a entamé leur pouvoir d’achat, disent-ils, au point de regretter leur vote “Macron”. »

Ainsi commence l’article de francetvinfo sur la perte de revenus des retraités.

« “77 euros par mois, soit 928 euros par an”. Guy Déchamp a fait le calcul. C’est ce que lui et sa femme vont perdre à cause de la hausse de la CSG. Guy est un ancien employé de banque. Martine était technicienne de laboratoire. À eux deux, ils touchent environ 4 000 euros de retraite mensuelle. S’ils refusent de se plaindre, ils voient que leur pouvoir d’achat a baissé. Ce manque à gagner, “c’est l’équivalent de quatre mois de mutuelle”, constate Guy. »

Avec ce couple de retraités, on tient une sacrée synthèse. Celle de la naïveté politique du Français moyen qui croit encore aux beaux discours oligarchiques. Et qui n’a pas saisi le lien fondamental entre le politique et l’économique : la promesse du politique correspond à une ponction économique, point à la ligne.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

2 commentaires sur “Hausse de la CSG : Guy et Martine, retraités et électeurs de Macron, perdent 928 euros par an (E&R)

  1. 4000 euros de pension par mois, cela fait combien de revenus bruts annuels? 50.000 euros à déclarer en IRPP? sans compter d’éventuels revenus secondaires.

    http://www.revolution-fiscale.fr/simuler/distrib/

    donc, avec 4167 (50.000 / 12) euros bruts chaque mois, ces retraités sont dans les 8% des français les plus riches. (4millions sur 50 millions, données de 2011 sans doute, date du lancement de la révolution fiscale de piketty.

    bien entendu que la ministre de la défense a ramassé 500.000 euros de salaire + primes à la sncf sur 18 mois entre début 2016 et juin 2017,
    bien entendu que depuis 1998-2000 les gains de capital / stock-options sont défiscalisées:

    réformes structurelles en france depuis 1984! et les chiens de garde et prostituées du Capital veulent toujours plus de réformes, de véritables bois-sans-soif.
    page 129 : http://www.cepremap.fr/depot/opus/OPUS26.pdf

    bien entendu que c’est peanuts par rapport au fonctionnement criminel du monde de la finance dénoncé par Jean-François Gayraud ou Denis Robert,

    bien entendu que le premier problème c’est l’oligopole bancaire anglo-américain,

    mais permettez nous, nous les jeunes et moins jeunes, de verser une larme de crocodile pour ces classes moyennes. depuis mai 2013, le nombre d’années de cotisation pour liquider ses droits à la retraite c’est 43 ans de cotisation pour *ma* génération née après le 10 mai 1981 (!):
    un bac + 5: 18 + 5 = entrée sur le marché de l’emploi à 23 ans, donc 23 + 43 = retraite à 66 ans.
    une infirmière: 18 + 3 = 21 + 43 = retraite à 64 ans.

    les prix de la prostitution ont explosé, vers le bas, en Italie (information de france inter, oui môssieur!), jeunes étudiantes oblige..
    https://www.zerohedge.com/news/2018-03-03/rent-sex-landlords-exploit-thousands-broke-millenials.

    oui, ne pas tomber dans le piège de la guerre des générations, *ils* ont travaillé dur.
    c’est pour quand déjà l’alliance de classe petits-bourgeois blancs et jeunes issus de l’immigration?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *