Home » Ailleurs » Détente » Bonnes nouvelles de Strasbourg (lundis de Stratediplo)

Bonnes nouvelles de Strasbourg (lundis de Stratediplo)

[Note de l’administrateur de ce blog : il est déconseillé à toute personne présentant des antécédents de réactions allergiques à l’humour noir de lire ce qui suit.]


Le sacrifice rituel célébré à Strasbourg par l’officiant Chérif Chekat a révélé un certain nombre de bonnes nouvelles pour les peuples de France.

L’affaire a confirmé que les listes d’officiants potentiels sont pertinentes puisque tous les pratiquants de ces dernières années se trouvaient sur ces listes, comme les services chargés du maintien de la discipline du vivier sacrificiel le vérifient, a posteriori, chaque fois. Les seules exceptions notables sont les nouveaux arrivés, comme l’équipe cérémonielle du 13 novembre 2015 qui venait tout juste de répondre à l’invitation franco-allemande du 24 août.

En l’occurrence, le Fichier des Personnes Recherchées, rubrique Sûreté de l’État (fameuses “fiches S”), contenait bien tous les mahométans dormants passés à l’action ces dernières années, et contient donc vraisemblablement tous les futurs candidats à l’action. Il serait plus justement nommé Fichier des Personnes Intéressantes mais Non Activement Recherchées, puisque même s’il contient des indications sur la conduite à tenir en cas de rencontre fortuite (mise à jour de la fiche…) il ne sert pas à rechercher en temps normal des personnes sur le territoire national, mais à rechercher des fiches dans le fichier, après événement anormal, pour démontrer à la presse l’efficacité des services étatiques. On pourrait certes arguer que, contrairement aux espions du Pacte de Varsovie à l’origine de la création de la rubrique Sûreté de l’État de ce fichier, la mise en pratique des enseignements mahométans, tant qu’elle reste à un niveau inorganisé, ne menace pas vraiment la sûreté de l’Etat autant qu’elle menace ou raccourcit la vie des citoyens. Le Fichier des Personnes (non activement) Recherchées comprend quatre cent mille fiches, mais la rubrique Sûreté de l’État  ne compte sauf erreur, après incorporation des Gilets Jaunes les plus en vue, que de l’ordre de trente mille fiches, dont un tiers d’agents mahométans. La bonne nouvelle est donc que ce fichier dormant des agents dormants existe, et semble à jour.

Continuer la lecture sur les lundis de Stratediplo →

Et pour ne pas tomber dans le piège du bouc émissaire musulman, voir ici par exemple, ou faire une recherche sur ce blog avec les mots-clés qui vont bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *